Dernière version

Le Gros Brun

Au fond du Breccaschlund, juste au dessus du Grand Chalet, se trouve un alpage qui ressemble à une plaine vallonnée dominée par la silhouette sombre du Gros Brun. Au printemps la neige s’attarde dans les ubacs, mais l’été transforme les prairies en véritable paradis floristique. C’est ici que j’ai vu pour la première fois plusieurs joyaux de notre flore préalpine.

Le Gros Brun, huile sur toile, 100 x 100 cm

Galerie Gulliver, rue des Epouses 8, Fribourg

Karl Inglin, Gros Brun, huile sur toile, 100 x 100 cm

Karl Inglin, Gros Brun, huile sur toile, 100 x 100 cm

Arbres

Quelques arbres qui ont jalonné mes balades de janvier.

08

27

32

44

58

Le congé

L’autre jour un employé de la Poste m’a dit qu’il était convoqué pour recevoir son congé. Me suis souvenu de ma propre mise à pied à 50 ans après plus de 20 ans de service. J’avais reçu le coup de pied au cul d’un “secrétaire général” qui, mis à part de grosses notes de frais, n’apportait rien à l’entreprise. Il ne connaissait même pas les termes de mon contrat. Le mépris total.
Depuis je galère régulièrement dans l’incertitude du lendemain. Heureusement que j’ai la peinture. Hier j’ai commencé deux nouveaux tableaux. Allez, au boulot! que ma joie demeure….

Chemin

Karl Inglin, huile sur toile, 100 x 100 cm, disponible

Karl Inglin, huile sur toile, 100 x 100 cm, disponible

Jour de l’an au Fochsen

Grâce à l’absence de neige j’ai pu monter dans mon jardin du Fochsen le jour de l’an. Journée ensoleillée. J’ai mangé mon casse-croûte en pull assis dans l’herbe sèche. Uniques signes de l’hiver: un peu de neige dans les ubacs et la belle fourrure sombre des chamois.

01

02

03

04

05

06

Joyeuses Fêtes

Un petit paysage tout vert avec un ciel tout bleu que je viens de terminer pour vous souhaiter de la joie, plein de sourires et beaucoup d’amour.

Karl Inglin, Paysage, huile sur toile 40 x 40 cm

Karl Inglin, Paysage, huile sur toile 40 x 40 cm

La magie du givre

Dimanche je me suis levé avec les corbeaux pour aller faire une balade matinale du côté de Pierrafortscha. Je m’attendais a trouver des paysages brumeux et j’ai vu un ciel bleu immaculé, le soleil et des paysages givrés. Le retour en ville était particulièrement féerique.

Les corbeaux se lèvent tôt

Les corbeaux se lèvent tôt

Le réveil des chênes

Le réveil des chênes

Paysage givré

La Schürra

A Maison rouge

La colline de Morvin

Vers Christlisberg

Vers Christlisberg

La belle Lorette

La belle Lorette

Les Sœurs blanches de Montorge

Les Sœurs blanches de Montorge