La Fraise des bois et la Belladone

Croquer une fraise des bois est l’un des petits plaisirs de l’été. Elles n’ont pas toutes le même goût. J’ignore si cela tient à la qualité du sol ou à l’ensoleillement. Celles que j’ai dégusté aujourd’hui étaient très parfumées. Un vrai régal.

Juste en face des fraisiers, de l’autre côté du chemin, la Belladone. L’Atropa belladonna tient son nom d’Atropa, celle qui coupait le fil de la vie et de “belle dame” . Sa baie est hautement toxique. Autrefois les femmes appliquaient le suc de ce fruit sur les yeux pour en dilater la pupille et rendre le regard plus brillant, plus “sexy”.

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s