Un retour aux sources

Ces prochains jours ce tableau va prendre le chemin pour Sattel, village schwytzois situé entre Morgarten et Rothenthurm. Il se trouve que Sattel est mon lieu d’origine. Mes ancêtres paysans y ont travaillé la terre au moins depuis le 17ème siècle (Rudolf Inglin 1610) avant de partir sous d’autres cieux. Mon arrière grand-père, Franz Josef Alois Inglin (1863-1894), habitait Altdorf où il exerçait le métier de charretier et convoyait des marchandises par le col du Gothard. Il a perdu son travail après le percement du tunnel ferroviaire. Mon grand-père, Dominik Gaspard Inglin (1873-1940), était armurier. Ouvrier compagnon, il a voyagé en Allemagne et en France, s’est marié à Paris avant de s’établir à Berne. Mon père, Dominik Franz Inglin (1902-1968), est venu s’établir à Fribourg pour fonder sa famille et œuvrer aux destinées des Freiburger Nachrichten.

Je suis né à Fribourg et me sens dzozet de la tête aux pieds tout en étant fier de mes origines schwytzoises. J’ai toujours gardé jalousement l’arbalète de mon grand-père armurier. Le départ de mon tableau pour Sattel est pour moi un retour aux sources symbolique qui me procure un immense plaisir.

Karl Inglin, Paysage, huile sur toile 100×100 cm, p.p. Sattel

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s