La déesse des bois

Vers la fin du mois de juin j’ai rendu visite aux Sabots de Vénus, véritables déesses des bois. Cette station documentée dès le début du 20ème siècle se trouve sur le territoire de la commune de Charmey. La forêt magique qui abrite ces merveilles est située à l’écart des chemins pédestres. C’est peut-être pour cette raison que ces fleurs existent toujours. Les Sabots de Vénus y fleurissent en compagnie de la Racine de corail, une petite orchidée très discrète, et de la Pyrole à une fleur.

Sabots de Vénus

Sabots de Vénus

Racine de corail

Racine de corail

Pyrole à une fleur

Pyrole à une fleur

Sabot de Vénus

Sabot de Vénus

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s