Horner

Horner, c’est ainsi que l’on nomme le mois de février en Singine et dans d’autres régions de la Suisse allemande. Ce nom viendrait de Horn (corne) dans lequel (laquelle) nos ancêtres buvaient lors des festivités de purification. Une autre source explique que c’est au mois de février que les cerfs perdent leurs bois (cornes).

Pour ma part j’ai profité des belles journées hivernales pour faire des balades. Une première de Friesenheid à Bäriswil en passant par le Fragnière-Moos et deux autres dans la région de Ueberstorf. C’est juste après le Fragnière-Moos que j’ai eu le privilège d’observer une harde de 17 chevreuils. A Uebertorf j’ai évidemment rendu visite à mon ami Pummel l’If.

Les haies de Friesenheid

Les haies de Friesenheid

 

Fragnière-Moos

Fragnière-Moos

Juste avant Bäriswil

Juste avant Bäriswil

Mühletalkapelle Schmitten

Mühletalkapelle Schmitten

Le haies "chenilles" Ueberstorf

Le haies “chenilles” Ueberstorf

L'If Pummel (Ueberstorf)

L’If Pummel (Ueberstorf)

Ueberstorf

Ueberstorf

Advertisements

One response

  1. christine weber

    …..et si en plus tu fais agence de tourisme avec le détail de tes marche alors là on est plus que servi. merci. J’irai voir Pummel ….

    23 février 2015 à 10 h 29 min

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s