Archive for mars, 2015

L’If apprivoisé

Je me souviens de la première rencontre. Un coup de foudre et un immense respect. Depuis je l’ai vu à toutes les saisons, je l’ai approché de différentes manières, je l’ai admiré de près et de loin. J’ai caressé son écorce et j’ai écouté le vent murmurer dans sa frondaison. Maintenant je l’ai apprivoisé et je sais comment je vais le peindre.

L’If Pummel, 500 ans d’âge, Ueberstorf

Pummel2

Pummel1

Pummel3


Le chemin

“Chemin: bande de terre sur laquelle on marche à pied. La route se distingue du chemin non seulement parce qu’on la parcourt en voiture, mais en ce qu’elle est une simple ligne reliant un point à un autre. La route n’a par elle-même aucun sens; seuls en ont un les points qu’elle relie. Le chemin est un hommage à l’espace. Chaque tronçon du chemin est en lui-même doté d’un sens et nous invite à la halte. La route est une triomphale dévalorisation de l’espace, qui aujourd’hui n’est plus rien d’autre qu’une entrave aux mouvements de l’homme, une perte de temps.”

Milan Kundera, L’Immortalité

Karl Inglin, Paysage, huile sur toile 100 x 100 cm, p.p. Zürich

Karl Inglin, Paysage, huile sur toile 100 x 100 cm, p.p. Zürich


Labours

J’ai parcouru la petite plaine autrefois marécageuse qui sépare le Fragnière-Moos de Rohr pour refaire ma gamme des bruns. J’ai pu voir tous les bruns, du presque noir au beige presque blanc. J’ai touché et humé aussi. Ainsi mon travail de peintre dépend de celui des paysans et j’aime cela.
Que les chevreuils que j’ai dérangé de si bonne heure veuillent bien me pardonner.

L01

L02

L03

L04


Jens le berger itinérant

Citoyen allemand de l’ex RDA comme il précise avec une pointe de fierté, Jens exerce l’un des plus anciens métiers du monde. A la tête d’une caravane de 420 moutons (plus de 700 en début de saison) deux ânes et deux chiens il parcourt les paysages de la Singine. S’occuper de tout ce beau monde tout en affrontant les intempéries hivernales n’est pas une sinécure. En route Jens se tient à la tête du troupeau avec les deux ânes. Les deux chiens, un sur chaque flanc, font leur boulot en obéissant à des ordres très brefs. L’attention est constante. Samedi Jens va terminer sa pérégrination pastorale. Son souci est de trouver suffisamment de prés praticables. C’est que ces jours les paysans purinent les champs.

J’ai rencontré Jens dimanche dernier à Alterswil. Il avait parqué son troupeau dans un enclos pour soigner quelques moutons malades. Hier en me rendant à Alterswil, j’espérais retrouver le berger. Au cours de ma balade j’ai dû choisir à plusieurs reprises entre des parcours différents. C’est à Sankt Antoni au terme de mon voyage que je l’ai retrouvé. D’aucuns appelleront cela de la chance. Moi je pense que c’est mon sixième sens qui m’a guidé.

01

03

040205


La Taverna

A ses débuts le cours de la Taverna du côté du Fragnière Moos est un canal, dompté et corseté. Autrefois elle traversait librement une zone marécageuse asséchée au début du 20ème siècle . Après Horied (St- Antoni) elle se libère et serpente joyeusement comme une couleuvre géante.

01

02

03

04

05

06

07