Labours

J’ai parcouru la petite plaine autrefois marécageuse qui sépare le Fragnière-Moos de Rohr pour refaire ma gamme des bruns. J’ai pu voir tous les bruns, du presque noir au beige presque blanc. J’ai touché et humé aussi. Ainsi mon travail de peintre dépend de celui des paysans et j’aime cela.
Que les chevreuils que j’ai dérangé de si bonne heure veuillent bien me pardonner.

L01

L02

L03

L04

Advertisements

One response

  1. Françoise

    une terre nourricière … mis en valeur par un oeil sensible à sa valeur. Merci pour ces beaux bruns !

    20 mars 2015 à 12 h 22 min

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s