L’If apprivoisé

Je me souviens de la première rencontre. Un coup de foudre et un immense respect. Depuis je l’ai vu à toutes les saisons, je l’ai approché de différentes manières, je l’ai admiré de près et de loin. J’ai caressé son écorce et j’ai écouté le vent murmurer dans sa frondaison. Maintenant je l’ai apprivoisé et je sais comment je vais le peindre.

L’If Pummel, 500 ans d’âge, Ueberstorf

Pummel2

Pummel1

Pummel3

Advertisements

2 responses

  1. François Menétrey

    Première visite sur ton blog. Un régal pour les yeux et l’âme. Bravo. A la prochaine.

    30 mars 2015 à 10 h 00 min

  2. Françoise

    la 3ème photo est une vrais petit chef d’oeuvre ! Si je pouvais, j’en ferais une peinture “grand format” pour rendre hommage au chêne et son amie le if …. les deux vieux sages.

    28 mars 2015 à 0 h 49 min

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s