A la belle étoile

Dormir dans un sac à couchage à même le sol, sans les quatre murs rassurants et le toit protecteur est déstabilisant.

J’ai amené mon petit-fils Thomas âgé de 13 ans au Fochsen pour qu’il puisse vivre cette expérience. Connaissant bien le coin, j’ai rapidement trouvé un emplacement bien herbeux pour nous installer. D’un côté le pierrier des chamois, de l’autre le domaine des marmottes et au dessus de nos têtes l’immensité du ciel.

Lentement la nuit est tombé sur ce paysage idyllique en donnant aux choses des contours mystérieux voir inquiétants. J’avais raconté à Thomas que le loup avait visité la région à plusieurs reprises. Cela ne l’a évidemment pas trop rassuré. C’était voulu.

Il faisait déjà nuit quand soudainement et au même instant les chamois on cessé de faire du grabuge dans le pierrier et que les clochettes du troupeau de moutons voisin ce sont tus pour laisser la place au grand silence. J’ai regardé l’heure. Il était pile 10 heures et quart, l’heure où la cloche de Saint-Nicolas de Fribourg se met en branle pour sonner le couvre-feu. Coïncidence troublante.

Malheureusement nous n’avons pas trop vu les étoiles. Elles jouaient à cache-cache avec les nuages avant de disparaitre complètment. J’ai tout de même aperçu une filante.

Nous avons peu dormi. A trois reprises c’est une ondée qui nous a réveillé et une autre fois le vacarme d’une chute de pierres dans les falaises voisines. Impressionnant.

Au matin nous avons gravi la Fochsenflue pour voir le mythique Edelweiss. Au retour les Vautours fauves inspectaient consciencieusement la région.

En redescendant vers le Lac-Noir nous avons fait une halte au chalet de Unter-Euschels et c’est en dégustant une tomme de chèvre que nous avons marqué notre retour à la “civilisation”, fatigués mais heureux.

D'un côté le pierrier des chamois

D’un côté le pierrier des chamois

De l'autre le domaine des marmottes

De l’autre le domaine des marmottes

Thomas à l'affut des marmottes

Thomas à l’affut des marmottes

Lentement la nuit tombe sur le Fochsen

Lentement la nuit tombe sur le Fochsen

Les Gastlosen en montant vers la Fochsenflue

Les Gastlosen en montant vers la Fochsenflue

Thomas au sommet

Thomas au sommet

Les Edelweiss

Les Edelweiss

Les Vautours fauves

Les Vautours fauves

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s