La Vallée du Gottéron

En parcourant la Vallée du Gottéron je me suis souvenu avec nostalgie du temps de mon enfance. La vallée était un espace d’aventure, de découverte et de rêve pour des générations de joyeuses bandes de copains. C’était notre Brocéliande, notre Ile aux Trésors, notre école buissonnière. Le soir je rentrai bien crotté en exhibant fièrement mes petits bobos d’explorateur. C’est dans cet espace de liberté que j’ai appris a observer, respecter et aimer la Nature, que j’ai développé mon imaginaire, ma créativité.

Désormais la vallée est en grande partie défigurée par des escaliers et des ponts surdimensionnés et hideux. Un véritable cas d’école de la dérive sécuritaire de l’homme moderne qui voudrait éliminer le moindre risque et rendre la Nature accessible aux talons-aiguilles.

Seule consolation: à plusieurs endroits j’ai observé des coulées et éboulements qui remettent la Nature à sa juste place. Coulées et éboulements qui vont poursuivre la lente reconquête, inexorablement.

01

02

naïade

dragon

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.