Le Col de Bounavalette

La nuit bleue monte du fond de la vallée du Motélon, obscurcit les contreforts de Tsermon et de la Tête de l’Herbette. Les brumes envahissent les cimes à l’horizon. Un ciel laiteux hésite entre les bleus et les gris.

Après le Gros Brun vu depuis le fond du Breccaschlund, c’est mon deuxième tableau d’un cycle consacré aux Préalpes fribourgeoises. Le troisième, la Dent de Folliéran, est déjà « en route ».

Le Col de Bounavalette un soir d’août vu depuis la Selle des Morteys.

Karl Inglin, huile sur toile, 100 x 100 cm, coll.part. Chardonne VD

PS: La photo n’est pas parfaite. Il manque la structure de la toile qui donne de la profondeur ainsi que beaucoup de petites nuances. Si vous désirez voir le tableau en “vrai”, il est exposé dans ma galerie jusqu’à mi-septembre.

Karl Inglin, Col de Bounavalette, huile sur toile, 100 x 100 cm, coll. part. Chardonne VD

Advertisements

2 responses

  1. Serge

    Je me réjouis d’abord de l’afficher sur mon écran, ensuite de la voir à la galerie, où tu n’auras sans doute pas manqué de l’exposer…

    28 août 2017 à 12 h 10 min

    • Il est encore exposé jusqu’à mi septembre avant de s’en aller chez son nouveau propriétaire.

      28 août 2017 à 13 h 00 min

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s