Cheminer

L’humain en marche, l’animal sauvage en déplacement et l’eau qui coule librement procèdent de la même manière. Tous les trois utilisent la configuration du terrain et évitent les obstacles pour se mouvoir, pour cheminer vers leur but. Ainsi, le chemin, la piste et le ruisseaux se ressemblent et s’intègrent parfaitement dans le paysage.

Karl Inglin, Paysage, huile sur toile, 60 x 60 cm (commande)

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s