Juste une saxifrage pour la route

Des chamois se prélassent à l’ombre de la falaise abrupte. Les petits s’amusent sur un névé. Poursuites, sauts, cabrioles acrobatiques. Se muscler en jouant. Parfois la chute d’une pierre crée un mouvement de fuite et dérange l’idylle pour quelques instants.

Le faucon crécerelle tourne ses rondes dans le ciel bleu immaculé. Un rougequeue noir s’offre une pause sur la pointe d’un sapelot biscornu.

Soudain le corps svelte d’une hermine. Impossible de suivre sa course effrénée en zigzag. Elle disparait pour réapparaitre où l’on se s’y attend pas. Petit jeu de devinette.

Le bois gentil en fleur dégage son parfum obsédant. Au loin le chant du coucou, parfois le sifflement aigu d’une marmotte. Sinon le silence.

Une longue après-midi à ne rien faire. Juste la joie de voir vivre le Grand Pierrier, mon reg à moi. En partant, une saxifrage musquée pour la route.

Le Grand Pierrier, 23 juin 2019

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.