A l’écoute des chamois

En situation de danger, le chamois émet une sorte d’aboiement, un son rauque pas très sonore. En observant un groupe de chamois, je me demande souvent comment ils communiquent entre eux. Un jour j’ai vu une chèvre émettre un son. Je n’avais rien entendu, mais tous les jeunes de la «garderie» se sont immédiatement réunis autour d’elle, comme si il s’agissait d’un ordre impératif. Par contre, une chèvre qui refuse la tétée à son petit, tournera sur elle même pour l’en empêcher. Au bout de trois ou quatre rotations, le petit comprend le message. Il semble donc, que les chamois ont un langage sonore ou gestuel pour communiquer. A noter que les chamois ont l’ouïe nettement plus développée que les humains. Ils ne sont donc pas obligés de « parler » fort pour se comprendre. En les observant à distance, ce qui est presque toujours le cas, il nous est pratiquement impossible d’entendre d’éventuels messages sonores.

A l’appel de la chèvre…

…les petits obéissent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.