Archive for avril, 2020

Confinement

Ado il m’arrivait de courber l’école pour aller me balader. Cette transgression me procurait un délicieux sentiment de liberté, pimenté par le risque d’une éventuelle punition. Il aura fallu attendre 60 ans pour revivre un semblant d’école buissonnière. Hier j’ai rompu le confinement imposé aux vieux pour me rendre au Grand Pierrier. J’avais trop envie d’une véritable balade, d’un effort physique et surtout de revoir le pierrier endormi sous la neige. Et puis, pour dire vrai, j’en ai marre d’être infantilisé sous prétexte de protection.
Je suis rentré comblé et sainement fatigué. J’ai vu des Marmottes, deux Aigles, une escadrille de Chocards, les infatigables Rougequeues noirs, les Chamois (au loin) et les premières floraisons. Tout le décor est en place pour mes aventures estivales, avec ou sans confinement.


Bientôt

Bientôt j’irai en montagne
Flâner dans les prairies fleuries
Crapahuter dans les pierriers,
Passer la nuit
Confiné dans mon sac de couchage
A même le sol
Pour bien sentir
Mon appartenance à cette terre,
Humer la fraîcheur de la nuit
Admirer le ciel étoilé
Et vivre avec joie
La naissance du jour.