Atelier – Galerie

Le Silence

C’était un après-midi d’arrière automne au dessus de Combi tout au fond du Breccaschlund. Assis sur une pierre, j’étais complétement enveloppé d’un brouillard épais, ouaté. Le dernier bruit perçu était le battement d’aile d’un oiseau désorienté. Puis plus rien. Le silence absolu.

Difficile de décrire ces moments de solitude silencieuse. Un sentiment d’abandon qui s’est lentement transformé en un bien-être jubilatoire.

Depuis, le chant du silence réparateur d’âme m’obsède. Mon tableau est un hommage à ces instants inoubliables.

Le Silence, huile sur toile, 100 x 100 cm, p.p. Echarlens

Karl Inglin, Le Silence, huile sur toile, 100 x 100 cm, p.p Echarlens

 

 

 

 


Le Gros Brun

Au fond du Breccaschlund, juste au dessus du Grand Chalet, se trouve un alpage qui ressemble à une plaine vallonnée dominée par la silhouette sombre du Gros Brun. Au printemps la neige s’attarde dans les ubacs, mais l’été transforme les prairies en véritable paradis floristique. C’est ici que j’ai vu pour la première fois plusieurs joyaux de notre flore préalpine.

Le Gros Brun, huile sur toile, 100 x 100 cm

Galerie Gulliver, rue des Epouses 8, Fribourg

Karl Inglin, Gros Brun, huile sur toile, 100 x 100 cm

Karl Inglin, Gros Brun, huile sur toile, 100 x 100 cm


Le congé

L’autre jour un employé de la Poste m’a dit qu’il était convoqué pour recevoir son congé. Me suis souvenu de ma propre mise à pied à 50 ans après plus de 20 ans de service. J’avais reçu le coup de pied au cul d’un “secrétaire général” qui, mis à part de grosses notes de frais, n’apportait rien à l’entreprise. Il ne connaissait même pas les termes de mon contrat. Le mépris total.
Depuis je galère régulièrement dans l’incertitude du lendemain. Heureusement que j’ai la peinture. Hier j’ai commencé deux nouveaux tableaux. Allez, au boulot! que ma joie demeure….


Chemin

Karl Inglin, huile sur toile, 100 x 100 cm, disponible

Karl Inglin, huile sur toile, 100 x 100 cm, disponible


Joyeuses Fêtes

Un petit paysage tout vert avec un ciel tout bleu que je viens de terminer pour vous souhaiter de la joie, plein de sourires et beaucoup d’amour.

Karl Inglin, Paysage, huile sur toile 40 x 40 cm

Karl Inglin, Paysage, huile sur toile 40 x 40 cm


L’arbre solitaire

Pour moi l’arbre solitaire symbolise la force et la vitalité. La solitude de ces arbres n’est qu’apparente. Leurs racines profondes communiquent intimement avec la terre et tous les êtres qui la composent alors que la couronne est en contact permanent avec l’air, les vents et une myriade d’insectes et d’oiseaux. L’arbre fonctionne comme un vaste réseau social vivant.

Karl Inglin, Paysage, huile sur toile, 100 x 100 cm

Karl Inglin, Paysage, huile sur toile, 100 x 100 cm, coll. part. Zürich


Pour Elie

Elie est né le 1er juillet dernier. Aujourd’hui ses parents sont venus chercher la miniature que j’ai peinte pour lui et qui ornait son faire part de naissance.

elie